Vendredi, Septembre 25, 2020
   
Taille

Recherche

17 juillet 2020, Agression...

 

IMG 1937

 IMG 1938 

 IMG 1946

Et oui, ça n'arrive pas qu'à nos Maires, moi aussi j'ai été agressé le 17 juillet, en pleine journée, à 17h15 à la station Concorde, dans le couloir de la correspondance entre les lignes 1 et 12.

Je pense en surprendre plus d'un si je précise qu'il ne s'agissait, en aucun cas, de Nordiques, cheveux blonds et yeux bleus, mais de trois individus sempiternellement décrits comme des "chances pour la France"...

Je m'en tire relativement bien puisque, mise à part une chaîne de cou dont la valeur était autrement plus sentimentale que vénale, j'ai sauvé montre, téléphone, papiers et argent. A bon compte si l'on oublie l'intervention des pompiers, de la police et le transfert aux urgences de l'hôpital Cochin pour une séance "couture" du pouce droit mordu jusqu'à l'os, quelques ecchymoses et abrasions, au poignet gauche, là où le bracelet de ma montre a résisté, en dépit d'une tentative de me l'arracher, à deux mains.

Presque rien, pourrait-on dire, si je néglige une fracture tassement lombaire qui m'a imposé trois semaines de Lamaline, à raison de quatre par jour, et une douleur locale persistante en fonction des mouvements, dont ceux que j'effectue, quotidiennement, dans le cadre de ma pratique.

Je n'insisterai jamais assez sur la vitesse, la détermination et la violence de ce type d'agression. Sachez qu'ils opèrent, le plus souvent, à trois donc ne les laissez PAS S'APPROCHER, préférez plutôt détaler pour éviter le conflit ou, si c'est impossible, placez vous "dos au mur", afin de les garder dans le champ de vision.

Premier conseil, impératif, PORTEZ TOUJOURS PLAINTE puisque c'est à cette seule condition que la police peut avoir accès aux vidéos du métro et, bien qu'un dépôt puisse être effectué dans n'importe quel commissariat, faites-le, le plus vite possible, dans le 18ème arrondissement, 30 rue de l'Evangile ( station Marx Dormoy ), qui est, lui, spécifiquement dédié aux affaires concernant le réseau des transports en commun.

Deuxième conseil, ne vous trouvez pas seul dans un couloir, mais perdez plutôt quelques minutes à attendre un nouveau groupe de voyageurs. Très probablement dérangé, au téléphone portable par un patient, je me suis retrouvé isolé dans un couloir sinueux donc démuni de vidéo... N'en faites surtout pas autant !

Dernier conseil, émanant, celui-çi, de l'inspecteur qui m'a reçu le samedi matin, et qui me félicitait sur la façon dont je m'étais défendu : "nos petits délinquants et/ou Roms du métro n'ont pas réalisé leur chiffre d'affaire, à cause du confinement, et ils ne le font guère plus aujourd'hui, faute de touristes" ... donc ILS ATTAQUENT TOUT CE QUI BOUGE ! 

Si je suis absolument furieux, ce n'est pas d'avoir été agressé, je suis loin d'être le premier et ne serait sans doute pas le dernier, mais que cette insécurité est reconnue depuis des années alors que, dans le même temps, nos gouvernements successifs font preuve d'une imagination sans limite pour mettre l'homme de la rue, surtout automobiliste, en situation d'infraction potentielle constante paraissent totalement démunis, ou particulièrement timorés, dès lors qu'il s'agit de mettre un terme à cette situation.

Réflechissons un instant... dépassement de temps de stationnement... crac ! Dépassement de la vitesse limite, ou de l'une des nombreuses vitesses limite, et boum, jusqu'à même se voir accusé de "mise en danger de la vie d'autrui", mais, en réponse à une agression avec violence en bande organisée...  la sanction sera le plus souvent un vulgaire "rappel à la loi", alors que, concernant une personne âgée, la chute ou la violence d'une telle attaque peut être lourde de conséquence ( col du fémur, Pouteau Colles, hémoragie cérébrale... ) en constituant, de fait, une authentique mise en danger de cette vie d'autrui. 

Ceci étant, j'ai toujours affirmé qu'ils cesseront de regarder ailleurs à la seconde même où la fille, ou le fils, d'un de nos hauts responsables en fera les frais... et bien, aujourd'hui, je suis tout particulièrement ravi de constater que nos Maires commencent, là, depuis peu et parce que certains ont eu chaud aux fesses, à réclamer ce que le simple citoyen mérite, lui aussi, et depuis de fort nombreuses années.

Mesdames et Messieurs nos divers élus, vous avez totalement raison de réclamer plus de sanctions et une plus grande célérité de la part de la Justice mais... n'oubliez pas que nous méritons la même sécurité, au quotidien, que la vôtre !

Connexion