Jeudi, Août 06, 2020
   
Taille

Recherche

Pauvre Noé !

En 2009 après Jésus-Christ, Dieu visite Noé et lui dit : " une fois encore, la terre est devenue invivable et surpeuplée. Construis une arche et rassemble un couple de chaque être vivant ainsi que quelques bons humains. Dans six mois, j'envoie la pluie durant quarante jours et quarante nuits, et je détruis tout ! "

Six mois plus tard, Dieu retourne visiter Noé et ne voit qu'une ébauche de construction navale.

- " Mais, Noé, tu n'as pratiquement rien fait ! Demain il commence à pleuvoir ! "

- " Pardonne-moi, Tout Puissant, j'ai vraiment fait tout ce que je pouvais, mais les temps ont bien changé. J'ai essayé de bâtir l'arche mais, maintenant, il faut un permis de construire et l'inspecteur me fait des ennuis à propos du système d'alarme anti-incendie.

Mes voisins, eux, ont créé une association parce que la construction de l'échafaudage, dans ma cour, viole le règlement de copropriété et obstrue leur vue. J'ai dû recourir à un conciliateur pour parvenir à un accord.

L'Urbanisme, quant à lui, m'a obligé à réaliser une étude de faisabilité et à déposer un mémoire sur les coûts des travaux nécessaires pour transporter l'arche jusqu'à la mer. Pas moyen de leur faire comprendre que c'était la mer qui, en fait, allait venir jusqu'à nous. Ils ont refusé de me croire.

La coupe du bois de construction navale, elle, s'est heurtée aux multiples associations pour la Protection de l'Environnement sous le triple motif que je contribuais à la déforestation, que l'autorisation délivrée par les Eaux et Forêts n'avait pas de valeur aux yeux du Ministère de l'environnement, et que cela détruisait l'habitat de plusieurs espèces animales. J'ai pourtant expliqué qu'il s'agissait, bien au contraire, de préserver ces foutues espèces, rien n'y a fait.

A peine avais-je commencé à rassembler les couples d'animaux, que la SPA et WWF me sont tombés sur le dos pour acte de cruauté envers des animaux que je soustrayais, contre leur gré, à leur milieu naturel et que j'enfermais dans des pièces trop exiguës.

De son côté, l'Agence Gouvernementale pour le Développement Durable a exigé, tout à la fois, une étude de l'impact sur l'environnement de ce fameux déluge et un bilan carbone prévisionnel de l'ensemble des étapes de la construction.

Pendant tout ce temps, je me débattais avec le Ministère du Travail qui me reprochait de violer la législation en utilisant des travailleurs bénévoles. Je les avais embauchés car les Syndicats m'avaient interdit d'employer mes propres fils, disant que je ne devais employer que des travailleurs hautement qualifiés et, dans tous les cas, syndiqués.

Plus fort encore, les ligues anti-tabac exigent que seuls des non-fumeurs aient le droit d'embarquer et
d'autres organisations, elles, me somment de respecter un quota minimum de gays, de lesbiennes, de handicapés et de représentants des minorités visibles. Je n'ai rien contre, mais, depuis des mois, elles ne parviennent pas à s'accorder sur le moindre chiffre et, en l'absence de celui-ci, la HALDE, elle, m'oppose un veto absolu.

Enfin, cerise sur le gâteau, le Fisc a saisi tous mes avoirs, prétextant que je me préparais à quitter illégalement le pays tandis que les Douanes, elles, menaçaient de m'assigner devant les tribunaux pour tentative de franchissement de frontière en possession d'espèces protégées ou reconnues comme dangereuses.

Aussi, pardonne-moi, Tout Puissant, mais j'ai manqué de persévérance, j'ai baissé les bras et j'ai abandonné ce projet. "


A ces mots, les nuages se dissipent, un arc-en-ciel se forme et le Soleil se remet à briller.

- " Alors, tu renonces à détruire le monde ? " demande Noé, plein d'espoir.

- " Non ... ", répond Dieu tristement, " ... c'est l'Administration qui le fait à ma place. "

Connexion