Mercredi, Mars 20, 2019
   
Taille

Recherche

1er avril 2016, Communiqué..

1er avril 2016. Communiqué.

mairie 

Nous venons d'apprendre, de source confidentielle, que la Mairie de Paris venait de prendre la décision de mettre un terme à la polémique déclenchée, chaque année, par la réception organisée par la municipalité en l'honneur de la fin du Ramadan.

A l'image des problèmes soulevés par la présence de crèche dans certaines mairies, une présence tout à fait justifiée, pour les uns, ou bien parfaitement contraires à la laïcité pour les autres, ce qui peut ne revêtir qu'un aspect culturel, d'un côté de la méditerranée peut, de l'autre et à juste titre, être ressenti comme une manifestation "cultuelle" donc religieuse.

L'équipe municipale actuelle ne souhaitant pas mettre fin à une tradition initiée par la précédente, et dans un but d'apaisement, a donc pris l'initiative de commémorer dorénavant chacune des plus importantes fêtes des trois religions pratiquées en France.

Ramadan donc et, maintenant, tant Kippour que Pâques, seront trois occasions festives et conviviales, au lieu d'une seule, de recevoir, dans les salons de la Mairie de Paris, ceux des pratiquants de chacune de celles-ci qui en feront la demande.

S'agissant de fêtes mobiles, il suffira, dans les trente jours qui en précèderont la date effective, d'adresser un courrier sur papier libre, en précisant bien la religion concernée, à : Mairie de Paris, Place de l'Hôtel de Ville, 75004.

Connexion