Mercredi, Août 12, 2020
   
Taille

Recherche

2 mars 2011, "le débat", encore...

Art. 1. - La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances...
Après ce court, mais fort utile, rappel de la Constitution et mon accès de mauvaise humeur d'hier au sujet d'un débat sur l'Islam qui, à peine évoqué, est déjà en train de faire "pschiiit", je vais poser la seule question qui vaille et à laquelle il ne fait aucun doute que bien des Français aimeraient avoir une réponse claire, nette et binaire.

Quelle place la République Française envisage-t-elle d'attribuer aux religions, quelles qu'elles soient, allons-nous, d'une façon ou d'une autre, renoncer à notre laïcité et dans quelle proportion, allons-nous, oui ou non, incorporer au Code Civil une part, aussi ténue soit-elle, de préceptes édictés par l'une des religions pratiquées sur notre sol ?

En un mot, s'il s'agit de modifier, d'une quelconque manière, la loi de 1905,  la révision de la Constitution qu'elle pourrait entraîner sera-t-elle, ou non, soumise à référendum ?

Connexion