Dimanche, Mars 24, 2019
   
Taille

Recherche

6 septembre 2010, ça y est, c'est la rentrée.

Il a menti ! Éric à menti !

A l'image des États Unis, la France a, enfin et aussi, son affaire Clinton-Monika Levinski grâce à Éric Woerth et Liliane Bettencourt. Ceci étant, je crains fort que le motif du mensonge ait été autrement plus agréable pour le premier que pour ce dernier mais, que voulez-vous, chacun se bat pour ce qu'il n'a pas. En ce qui nous concerne, nous, c'est l'argent.

On ne change pas une équipe qui perd.

Donc, dès le 7 septembre, le "secteur public" va être en grève. Enseignants, cheminots, conducteurs de métro, conducteurs de bus, personnel hospitalier, contrôleurs aériens bref, en gros, tous ceux dont les systèmes de retraites sont tellement déséquilibrés et déficitaires que les fins de mois sont assurées par l'État, donc, et pour être plus précis, par les contribuables, contribuables dont, eux-mêmes, font partie. La fameuse théorie économique du chien qui se mord la queue. A propos, d'ailleurs, des contrôleurs aériens, il est bon de savoir que, s'ils sont totalement solidaires de ceux qui ne veulent pas que l'on touche à l'âge de la retraite, eux-mêmes et dans le même temps, font des pieds et des mains, y compris par la voie juridique, pour travailler entre deux et cinq ans de plus. La solidarité a des raisons que la raison ignore.

La Course du Rom est lancée.

Course transeuropéenne qu'il ne faut surtout pas confondre avec l'autre, celle dont le départ ne sera donné que le 31 octobre, celle qui ne voit s'aligner que des concurrents volontaires et celle qui, de plus, est une course transatlantique. Ceci étant, grâce aux amalgames faits entre "gens du voyage" et "Roms", droit d'asile et liberté de circulation au sein de l'Union Européenne, situation régulière ou non, l'actuelle bénéficie d'une couverture médiatique qui va faire pâlir d'envie les sponsors de la seconde.

Connexion