Mercredi, Mars 20, 2019
   
Taille

Recherche

18 juin 2010.

Mexique 2 - France 0

" ... j’assume pleinement la responsabilité de cet échec et j’en tire les conséquences en me retirant de la vie sportive après la fin de la coupe du monde ... "

Au-delà de cette déclaration qui n'engagerait que celui qui aurait le courage de la prononcer, il me paraît nécessaire de préciser un certain nombre de points, au delà du fait que tout le long du match, j'ai eu envie de demander "s'il y avait un joueur de foot dans la salle" mais aussi, quel pouvait bien être le nombre de joueurs de l'équipe Mexicaine. A leur façon d'occuper le terrain, sans cesse présents où et quand il le fallait, c'est pas possible, ils devaient être 22, ou peut-être même plus, alors que, du côté des Français, à leur façon de jouer "solo", le mieux aurait été de confier un ballon à chaque joueur...

L'équipe de France n'a pas été mauvaise, non, elle a été à l'image de la France et pour les mêmes raisons, c'est à dire mauvaise à force de se croire bonne et, de fait, incapable de se remettre en question puisque, par définition, ce n'est pas nécessaire. S'il est impératif de repousser l'âge légal de la retraite pour tout le monde, il me semble tout aussi urgent de l'avancer, et de beaucoup, pour les joueurs de l'équipe de France. En cette période d'anti-Sarkozysme récurrent, j'ai bien regardé sur la pelouse et dans les tribunes, il n'était pas là, donc l'échec ne lui est pas imputable. Voilà, au moins, une action qui ne pourra pas lui être reprochée. Et, pour finir, quant aux ventes d'écrans plats, remboursés en cas de victoire de la France, j'en suis tout de même à suspecter une forme de délit d'initié... Sachons, néanmoins, prendre leur défense, cette déculottée n'était rien d'autre qu'une tentative de faire de l'ombre au calendrier dénudé des rugbymen Français, bref, ne parlons plus de l'équipe des "Bleus", mais plutôt de celle des "Hématomes".

Connexion